logo du site Un site de la communauté Canard PC
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
fermer
logo du site
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Conan Exiles

Ca va barbarder !

Genre : , ,

Dernière MaJ : 10/07/2021

Conan, la saga préférée des culturistes et des fabricants d’huile de monoï. Depuis sa création par Robert E. Howard en 1932, il existe des tonnes d’adaptations plus ou moins bonnes racontant les aventures du barbare Cimmérien.

Conan Exiles est l’adaptation vidéoludique la plus récente. Sorti en early-access en 2017, c’est un jeu de survie / crafting assez classique qui reprend les codes et termes de l’univers de Conan.

Cependant, vous n’y incarnez pas Conan mais un des personnages de l’univers, condamné·e à mort, crucifié·e en plein cagnard quand le plus célèbre des tas de muscles vient vous délivrer.

C’est là que démarre votre aventure.

Conan dans Conan Exiles
Graou graou

Quelques réglages

Avant de taper sur des trucs, on va devoir régler quelques paramètres dans l’interface. Conan Exiles est prévu pour être joué sur un clavier QWERTY et il n’y a pas de détection de l’AZERTY. Rendez-vous donc dans « Paramètres », « Assigner les touches » et modifiez les sempiternels WASD en ZQSD. Ensuite, refaites toute la barre de raccourcis, paramétrée de 1 à 9 par défaut.

Je vous recommande également de mettre le bouton « Inventaire » sur « F », qui n’est pas utilisé par défaut. Vous allez en avoir besoin fréquemment. La touche d’interaction est sur le « E », vous pouvez intervertir avec le « F » et mettre l’inventaire sur « E » si ça vous parle plus.

Nota : On aurait pu utiliser « Tab » pour ouvrir l’inventaire sauf que cette touche est aussi utilisée pour naviguer entre les sections de l’inventaire… Ce qui fait que vous pouvez ouvrir l’inventaire avec « Tab », mais pas le refermer. D’où l’usage du « F ».

Instances, personnages & interfaces

Dans Conan Exiles, vous aurez un personnage par instance. Si vous jouez en solo, le jeu va créer une instance locale et vous aurez un personnage dédié à celle-ci. Si un ami décide de vous rejoindre sur votre partie, il devra créer un nouveau personnage. De même si vous voulez jouer en online, vous aurez un personnage par serveur.

Classico-classique, un personnage, c’est des attributs et des aptitudes. Vous choisirez également votre genre, religion et quelques attributs physiques avant de partir à l’aventure.

Création de personnage dans Conan Exiles
Direct dans l’ambiance
En coop, on a pu constater quelques problèmes de rubber banding assez génants. Impossibilité de se déplacer et l'environnement qui fout le camp. Le jeu est tout de même vachement plus agréable à 2, car aucune recette ou difficulté n'est ajustée entre les différents mods de jeux. 

Si cela vous arrive, la seule solution qui a fonctionné pour nous est la technique ancestrale du déco/reco. A chaque patch majeur, il y a de plaintes sur des soucis d'optimisation, que les développeurs résolvent plus ou moins vite.

L’influence du personnage sur le gameplay n’est pas énorme. Le choix de votre religion va changer les bâtiments initiaux liés au culte choisi, mais vous pourrez en changer en cours de route. Toutefois, si vous choisissez Crom, vous n’aurez aucune religion ingame. La religion n’apportant que du contenu optionnel, prenez Crom si cet aspect vous gonfle.

Les attributs

On va passer assez vite sur les attributs qui n’inventent rien. Vous avez 7 attributs à augmenter avec des points que vous obtenez à chaque niveau. Chaque attribut a 5 paliers vous donnant un pouvoir passif relativement intéressant. Toutes les infos sont disponibles sur le wiki (anglais hélas, les wikis français étant trop souvent incomplets ou à la bourre).

Mon conseil est de privilégier la vitalité et le cran dans un premier temps, car les barres de vie et d’endurance se consomment vite. Puis dispatchez ensuite équitablement vos points, car tout est utile pour progresser sereinement dans l’aventure.

Les attributs dans Conan Exiles
Le chapeau magique des attributs d’un survival

Les aptitudes

Un tantinet plus original, les aptitudes représentent un arbre de technologies sur 1 ou 2 niveaux. Dans l’onglet de la maison, vous débloquez des aptitudes essentielles. Celles-ci peuvent avoir une sous-catégorie proposant plus de trucs associés, parfois utilitaires, parfois esthétiques.
Plus vous avancez dans l’arbre, plus il faut de points pour débloquer une aptitude, surprenant non ?

Les premières aptitudes intéressantes à débloquer sont :

  • Le feu de camp pour cuire sa viande et profiter de vrais repas
  • Le coffre pour stocker ses breloques
  • Une arme de votre choix (Les deux dagues sont très fortes)
  • La maçonnerie de base pour construire votre première cahute

Chaque aptitude va ajouter un ensemble de nouveaux trucs à crafter dans l’interface attitrée, on voit ça dans la section d’après.

Les aptitudes dans Conan Exiles
Ils connaissent pas ParcoursSup’ chez Conan

Crafter des trucs

Comme tout bon jeu de survie qui se respecte, vous allez pouvoir produire l’équivalent d’un Ikea. Entre les meubles, décorations, armes, armures et consommables, on a vite la tête qui tourne.

Les premiers items que le jeu va vous demander de produire se feront via votre propre inventaire. A gauche, vous avez votre stock, à droite, la liste des crafts débloqués. En dessous de cette liste, en bas à droite, vous avez votre file d’attente de crafts. Certains items étant longs à produire, vous pouvez les activer, puis partir explorer, ils se fabriqueront pendant votre marche.

Fenêtre d'inventaire et de craft dans Conan Exiles
Les premières potions à base d’aloe vera mettent 4 plombes à se faire…

En premier, fabriquez vous une tenue décente à base de fibres végétales récoltées sur les touffes et arbustes. Cela vous protégera un tout petit peu face aux créatures hostiles jusqu’à votre première armure. Puis, récoltez des branches et des pierres au sol pour vous faire une arme, une hache et une pioche.

Fabriquer quelque chose ne consomme pas immédiatement les ressources, cela vous permet d’annuler sa construction en cliquant dessus dans la file de craft.

Plus tard dans le jeu, vous avez la possibilité d’utiliser des établis. C’est exactement le même principe sauf que l’inventaire de ressources consommées est celui de l’établi en question qui se trouve au centre de l’écran. Ces établis ont l’avantage de proposer des recettes plus avancées et pourront être améliorés grâce aux esclaves qui viendront plus tard encore. (On en parle plus bas)

Pour poser les établis, il faut d’abord les crafter dans son propre inventaire, puis les assigner à la barre des tâches, et les « équiper » pour accéder à l’interface de construction. C’est exactement la même chose pour les fondations, murs et autres décorations en tout genre. Conan Exiles ne fait pas dans la dentelle en proposant plein de constructions de base. Et si vous craquez pour les DLCs, il y a des esthétiques propres à chaque culture !
La prise en main est très facile, grâce à un système de grilles et de snap-points pour faire quelque chose de propre.

A noter que vous avez la possibilité de faire pivoter une fondation avec la molette, mais une touche est dédiée pour monter ou descendre la fondation par rapport au sol. La clé dans la section "Construction" du menu "Assign. touches" s'intitule (Maintenir) Mode Rotation : hauteur. Vous avez la même chose avec l'inclinaison et le tangage. Par défaut, le clic du milieu permet de forcer l'alignement avec le terrain visé
Cabane de base dans Conan Exiles
Et zou, une cabane en terre cuite préfabriquée !

Au fur et à mesure de votre progression, certains crafts vont vous sembler très coûteux par rapport à votre capacité de collecte. Pas de panique, c’est certainement parce que vous n’avez pas encore débloqué le bon outil. On va parler plus en détail de la boucle de gameplay de Conan dans la prochaine section.

Collecter des trucs

Au début du jeu, vous ramassez absolument tout ce que vous trouvez. Des branches, des fibres végétales, des pierres, des insectes… Bref : tout. Il faudra bien ça pour avancer car Conan Exiles est un jeu qui demande beaucoup de farm.

Prenez toujours le bon outil pour récolter dès que vous en avez la possibilité. La pioche pour le caillou, la hache pour le bois etc… En progressant, des nouveaux outils vont faire leur apparition, avec le fer notamment.
Il est globalement toujours possible de collecter une ressource avec un outil inadapté. C’est même parfois l’unique solution pour collecter certaines ressources. Par exemple, pour collecter de la viande sur un cadavre, vous avez besoin d’un couteau à dépecer. Mais si vous utilisez votre hache, vous récupérez des os.

Récolte sur cadavres dans Conan Exiles
Expérimentez, c’est parfois pas instinctif du tout. En cas de pénurie de patience, il y a le wiki®

Dès que vous en avez la possibilité, faites-vous une pioche en fer. La collecte de fer est très laborieuse avec celle en pierre. Tous les autres outils pourront être fait ensuite bien plus rapidement.
En second outil, si vous devez choisir, je vous recommande la faucille. Normalement, vous en aurez ras-le-pagne de collecter de la fibre végétale à la main, et la faucille va grandement faciliter ce travail.

Utiliser la faucille dans Conan Exiles
Attention chérie, ça va faucher

Réparer ses outils coûtera toujours la ressource que son craft a demandé. Une pioche en pierre demandera de la pierre et une pioche en fer demandera du fer pour être réparée. La consommation de la ressource sera proportionnelle à la durabilité manquante.

Dernier point, toutes les ressources réapparaissent à intervalle régulier. Les spots de minerais sont fixes sur la carte et vous pouvez aisément tracer un circuit. Mais comme je suis quelqu’un de sympa, voilà une carte des spots de fer dans la zone des noobs. Il y a des zones avec plus de spots plus tard.

La carte des spots de fer dans Conan Exiles
Le Tour de Fer, c’est comme le Tour de France sauf que c’est vous qui mouillez le maillot

Explorer des trucs

Dans Conan, la carte est unique. Il n’y a pas de génération procédurale et elle est découpée en biômes, à la manière d’une carte de MMO. Il y a donc des ressources disponibles partout, et d’autres disponibles uniquement dans certains coins.

La carte des zones de difficulté dans Conan Exiles
Les zones sont assez visibles, ne vous aventurez pas trop loin au début !

Préparez-vous convenablement. Le jeu n’est pas forcément dur, mais chaque rencontre imprévue sera potentiellement mortelle, surtout sur les serveurs PVP. Voilà une petite check-list :

  • Une dizaine de bandages (à utiliser en zone sécurisée, vu que vous serez immobile pendant la durée du soin)
  • Une dizaine de potions (à utiliser en combat)
  • Une gourde pleine
  • Une dizaine de plats à manger
  • 1 arme de corps-à-corps (épée, poignards)
  • 1 arme à distance (arc, hache de lancer)
  • 1 armure décente
  • 1 torche pour la nuit

Voilà pour l’essentiel. Cela dit il est fort probable que vous n’alliez pas explorer pour revenir bredouille. Donc à mon sens, prenez également votre pioche, hache, couteau à dépecer et faucille. Si vous avez peur de perdre vos outils, prenez ceux en pierre. Ils ne coûtent rien à crafter.

L’idéal reste d’avoir 1 set en avance, en cas de pépin et d’impossibilité de récupérer son corps.

Avant de partir, assurez-vous d’avoir une paillasse ou un lit posé. Il sera votre point de réapparition. Sans cela, vous réapparaitrez au milieu du désert du début du jeu. Pas cool quoi.
Vous pouvez aussi prendre une paillasse et un feu de camp sur vous, et faire un camp temporaire si vous sentez que vous êtes un peu trop éloigné de votre base principale. Les nuits sont particulièrement sombres, évitez d’explorer dans le noir au risque de tomber sur des ennemis sans même vous en apercevoir.

Conan, je suis mort en explorant, que fais-je, ô grand sage musculeux ?
Alors sache petit que tu es peut-être mort, mais tu réapparaitras à ta paillasse au bout d'une dizaine de secondes. Ton corps se trouve encore sur le lieu de ton trépas et le sera pendant 10 minutes. Il ne tient qu'à toi d'aller récupérer ce qui te reste d'objets et de dignité.
Selon le monde dans lequel tu seras, les autres exilés pourront piller ton corps. Mais ce n'est pas le cas par défaut.
La mort et les tombes dans Conan Exiles
Déshonneur sur ta famille, déshonneur sur toi, déshonneur sur ta vache !

Enfin, il y a tout un tas de points d’intérêt qui se marqueront sur votre carte, des camps plus ou moins grands, des grottes, des donjons… Les trouver vous rapportera de l’expérience. N’hésitez également pas à ajouter vos propres marqueurs.

La BAGARRE

Sur votre route, vous allez croiser plein de créatures ou personnages hostiles ou non. Avant de les affronter, observez ce qu’il y a autour. Se retrouver face à 3 ou 4 ennemis en même temps est à éviter, le gameplay du jeu est un peu trop rigide pour ne pas y laisser des plumes ou la vie. Utilisez votre arc pour attirer une partie des adversaires, et avancez prudemment.

Chaque arme dispose de plusieurs combinaisons de coups. Le clic gauche est l’attaque normale, le clic droit est la secondaire, souvent une version puissante, plus coûteuse en endurance. Testez les différentes catégories d’armes en pierre qui ne coûtent rien pour trouver le style qui vous sied le plus.

Les hitbox de Conan ont une importance : tirer une flèche dans les jambes d’un ennemi le ralentira un certain temps. Il est également possible de renverser, de faire saigner etc…

L’endurance est la barre à surveiller. Se retrouver à court d’endurance en plein combat est périlleux. Sprinter, esquiver et asséner des coups consomment de l’endurance et cette consommation augmente en fonction de votre chargement. Si vous devez combattre, faites-le avec les poches vides !
Esquiver consomme énormément d’énergie et même si vous pouvez faire plusieurs roulades d’affilée, il est recommandé de ne l’utiliser qu’en dernier recours.

Pour apprécier le niveau de votre opposant, c’est assez simple : si vous mettez plus de 15 coups à le buter, c’est que vous et votre équipement ne faites pas le poids. Et il est fort probable qu’un coup dans votre face vous mangera à minima 1/4 de votre vie.
Parfois, le jeu est même sympa et vous indique que l’ennemi est particulièrement fort avec une tête de mort dans sa barre de vie.

Un gros crocodile dans Conan Exiles
En voilà un gros sac à main

La solution est donc de fuir courageusement ! Mourir, c’est pour les faibles !

Les ennemis ont une portée d’aggro plutôt grande donc courez sans vous retourner. Si vous pouvez, grimpez à une paroi ou à un arbre, ou bien sautez dans l’eau. A part les archers qui vous canarderont de loin, personne ne vous atteindra ou vous suivra. Vous perdrez alors l’aggro au bout d’un certain temps.

Grimper aux arbres dans Conan Exiles
It’s over Anakin, I have the high ground!

L’esclavage

Il est fort probable que ce soit une mécanique que vous n’allez découvrir qu’au bout de quelques heures de jeu donc pourquoi la mettre ici me direz vous ?

L’esclavage est une mécanique centrale au sein de Conan Exiles. Les serviteurs permettent d’améliorer vos établis et possibilités de constructions ou vont combattre à vos côtés.

Avant de partir au marché des esclaves, vous devez placer une roue de la souffrance. C’est le bâtiment qui permet de briser la volonté des PNJs pour les faire devenir esclaves. Il y a plusieurs tailles, de petite à grande roue, pour accueillir plusieurs invités en même temps.

Comment placer un serviteur sur la roue ? En lui tapant dessus évidemment ! Mais pas avec une arme, il faut utiliser les massues pour assommer un PNJ. Il y a une barre blanche au-dessus de la barre de vie de votre futur domestique, elle se vide à chaque coup de massue.

Ligoter un pnj assommé dans Conan Exiles
Allez Kiki, on part en balade !

Une fois calmé, utilisez des liens en fibre ou en peau pour le ligoter et le trainer jusqu’à la roue de la souffrance posée. Mettez de la nourriture dans l’établi, lancez la production et il n’y a plus qu’à patienter !

Ce temps peut être réduit en obtenant un garde-chiourmes. C’est également un PNJ à asservir, mais qui se place dans la roue de la souffrance pour réduire le temps d’asservissement.

La roue de la souffrance dans Conan Exiles
La roue tourne va tourner.

Chaque PNJ humain peut être assujetti. Il y a différents niveaux et types de travailleurs et de combattants. Vous pouvez placer un tanneur sur la tannerie pour réduire le temps de construction des recettes, mais en plaçant un armurier sur la table de tanneur, vous pouvez transformer les toiles en soie.

Les niveaux de PNJ vont de T1 à T4, les T4 étant les personnages nommés. Dans ces derniers, il y a également des PNJs plus forts que d’autres, avec des points de spawn précis. Vous pouvez les trouver en explorant ou en cherchant sur Internet !

Pour les combattants, vous pouvez modifier leur comportement via le menu circulaire. Vous pouvez ainsi leur dire de se tenir à distance ou de privilégier le combat à distance.

Le menu pour gérer un esclave dans Conan Exiles
Ça les rend pas moins bêtes mais ça aide un peu.

PVP

Conan Exiles fonctionne comme Rust : votre base est permanente et – selon les paramètres du serveur – peut se faire pillée pendant votre absence. Vous devez alors protéger comme vous pouvez vos précieux biens.

Pour cela, il n’y a pas de magie, il faut trouver un endroit peu probable sur la carte. L’avantage est qu’elle est grande et qu’il existe beaucoup de zones inhospitalières et de fait peu fréquentées. Faites aussi plusieurs petites planques, avec des cabanes de 3×2 fondations. Cela prend un certain de temps d’accéder à une planque de joueur, donc vous pouvez décourager les gens en leur laissant penser que vous êtes débutant et qu’il n’y a rien à voir chez vous.

Ou au contraire, construisez vos abris dans les meilleurs matériaux possible. Il faudra toujours aux raiders beaucoup de temps et d’équipement pour atteindre vos biens, donc si cela prend trop de temps, ils iront voir ailleurs.

Avec le système d’esclavage vu plus haut, vous pouvez avoir quelques péons pour défendre votre base durant votre absence, mais ils sont terriblement idiots et ne tiendront pas longtemps devant des joueurs.

Mon conseil, avant de vous lancer en PVP est de découvrir le jeu en solo, pour bien appréhender les mécanismes, puis passez par des serveurs privés avec des réglages plus soft. Enfin, si le coeur vous en dit, ou que vous êtes maso, allez sur les serveurs publics officiels du jeu.

Les conseils en vrac de Professeur SaitDesTrucs

Comme tous les jeux que je teste apparemment, il y a une pile de conseils à donner que je ne sais jamais où mettre, donc les voilà :

  • Faites toujours des bandages et des potions. Le temps de craft est atrocement long et vous les écoulerez plus vite que vous ne le pensez.
  • Posez tous les bâtiments disponibles. Il n’y a rien d’inutile dans Conan.
  • Fabriquez tous les outils possibles, ils ont tous une utilité, parfois pas évidente.
  • Face à une ressource inconnue, un nouvel arbre, un nouveau minerai, essayez différents outils.
  • Utilisez les établis comme coffres de stockage. Cela évite d’avoir à poser 50 coffres.
  • Dans les éléments comme le fourneau, les recettes ne sont pas toujours évidentes. Cramez des trucs pour tester, dans le pire des cas, il ne se passera juste rien.
  • Utilisez votre arc pour jauger la vie d’un adversaire. Ils ne grimpent pas aux falaises, ne vont pas dans l’eau, donc s’il est trop costaud, vous vous mettez en sécurité facilement.
  • Certains produits ont une date de péremption très courte. Les potions de lotus jaune disparaissent au bout de 2 minutes par exemple.
  • Pour conserver la nourriture plus longtemps, utilisez la marmite des esclaves. Elle multiplie la conservation par 10.
  • Profitez du système d’escalade pour prendre de la hauteur et repérer les lieux intéressants.
  • Si vous jouez en solo, vous pouvez ajuster une tonne de variables pour réduire le temps d’asservissement des esclaves par exemple. Attendre pour attendre n’a pas trop d’intérêt en solo.

Petit point sur les mods, car si vous jouez en solo, il y a quelques liens très utiles pour se faciliter la vie :

  • Pickup+ : permet de récupérer tous les éléments posés, même les murs et fondations.
  • Better Thralls : améliore les esclaves en général et permet d’avoir plus de combattants qui vous suivent.
  • Base Mat Worker : rajoute des postes de collecte pour automatiser la récolte de pierre, bois et fer avec un esclave dédié.
Explorez la carte et trouvez les meilleurs points d’intérêt
Voilà qui conclut ce guide relativement concis pour bien débuter Conan Exiles. Tout n'a pas été dit, le jeu est terriblement vaste et c'est plus sympa si vous découvrez ses mécaniques par-vous même. J'espère qu'il vous aidera dans votre longue quête vers la gloire et que Crom soit avec vous !