logo du site Un site de la communauté Canard PC
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
fermer
logo du site
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

The Longing

Tant pis, fou gite !

Genre :

Dernière MaJ : 28/05/2021

The Longing est un jeu d’aventure indépendant sorti début 2020 qui nous met dans la peau d’une ombre. Cette ombre a pour tache de veiller sur son divin roi qui a besoin de dormir 400 jours et le réveiller seulement à ce moment-là. 400 vrais jours, soit 9600 heures, ou 576 000 minutes ou 34 560 000 secondes. Alors accrochez-vous parce que ça va être un poil long. Ce qui tombe bien, car ce jeu m’a accompagné, et même soutenu dans un sens, pendant le premier confinement. Vous allez donc pouvoir vous y mettre pour les prochains. Ben quoi ? Je vous ai dit que ce jeu est, pour moi, le GOTY 2020 ?

Repose en paix

Le roi s’est endormi, il vous laisse les clefs de son royaume. Vous allez pouvoir explorer, accompagné d’une musique absolument superbe, et découvrir ce qui se trame dans les coins les plus reculés.

1- Le soleil s’est couché trop tôt

La bonne nouvelle c’est qu’une ombre ne peut pas mourir (cool) et que vous allez avoir plein de choses à faire (ah zut). Tout d’abord, une ombre va marcher, beaucoup, et explorer encore plus. Dès le départ, n’hésitez pas à cliquer sur tout ce qui vous entoure dans votre grotte. Car oui c’est son petit lieu privé à elle et rien qu’à elle. Il est assez triste pour le moment, un fauteuil (confortable), une cheminée (éteinte), une bibliothèque (quasiment vide) et une table. Observez les objets, appropriez-vous l’espace. Après tout c’est l’endroit d’une ombre. N’aurez-vous pas envie de le décorer ? De lire ? D’allumer un bon feu ?

Toutes ces choses seront possibles, mais pour mener ces tâches à bien il va falloir explorer un peu. Il va vous falloir aussi une bonne dose de patience et un peu d’organisation. En effet, même si une ombre a tout le temps du monde, vous serez peut-être plus enclin à vous faciliter le quotidien, déjà bien monotone.

Un dialogue dans The Longing
Des réflexions philosophiques

2 – Je suis une âme solitaire

Une ombre se parle, elle se parle beaucoup même. Ne ratez rien de ce qu’elle peut dire. Elle n’est pas avare en conseils et en observation. Vous avez également une redoutable interface à votre disposition : à droite du compte à rebours il y a un sablier, ce sont les options de jeu, puis viennent les icônes d’une bougie (la luminosité), un petit personnage à un piano (la musique), une oreille (les sons), puis les 3 icônes classiques de n’importe quelle fenêtre d’ordinateur. Enfin entre le titre et le décompte vous avez deux icônes: une couronne pour retourner chez vous et une flèche. C’est grâce à cette dernière que vous pourrez mémoriser les lieux visités.

3 – En sa mémoire

N’hésitez pas à user et abuser de la mémorisation. Vous constaterez que les slots sont limités. Même s’ils sont attribuables à l’envi, il s’agira de choisir judicieusement les endroits dont vous souhaitez garder la trace au fur et à mesure de votre avancée. Mais attention, ce ne sont pas des points de téléportation, mais juste des lieux où une ombre saura se rendre par elle-même, à son rythme. Et vous pourrez aller vous faire un café ou, dans certains cas extrêmes, aller lire un livre.

L'interface de The Longing
Une interface enjouée

Pas de précipitation

De toute façon, on ne peut pas se précipiter. Pas la peine de pester, de rager, de cliquer frénétiquement. Une ombre avance à son rythme, elle a tout le temps. Par contre, vous allez devoir prendre garde à ne pas louper certains événements, car le temps passe lentement certes, mais il passe. Et il n’y a pas de retour en arrière.

1 – Fait comme Pascal

Dans votre grotte vous pouvez voir une étagère massive qui peut contenir tout un tas de choses, dont des livres. Au départ il y en a seulement quatre, mais vous étofferez probablement le contenu au fur et à mesure de l’aventure. Pour le moment laissez l’ombre s’installer dans son fauteuil pour les lire. Vous avez le choix entre un compte des frères Grimm, l’ouvrage le plus célèbre d’un non moins célèbre philosophe, un roman d’aventures et un petit carnet nommé sobrement « Pensées ». C’est un carnet de notes où une ombre va, au fur et à mesure, préciser ce qu’elle aimerait faire et ce qu’elle attend. Dès le début il est important pour vous de bien lire ce carnet. Et prenez des notes, car vous ne pourrez pas l’emporter avec vous.

Mais les livres ont une autre fonction : ils font passer le temps plus rapidement. En effet chaque page avance le temps d’une minute. Et la lecture peut-être mise en « automatique ». Ainsi une ombre lira, le temps filera, et la fin du compte à rebours s’approchera. Mais pour cela, il faut trouver des livres (entre autres).

image de présentation du jeu The Longing
Non-stop action

2 – De la méthode

Sachez aussi qu’une ombre a des poches profondes et infinies. Vous pourrez et devrez ramasser tout ce qui traîne. Certains objets seront utilisables automatiquement, d’autres seront à déplacer. Vous en avez un bon exemple avec le sablier dans votre grotte. Prenez-le sur la table et, en maintenant le clic droit enfoncé, posez-le où vous le souhaitez dans votre bibliothèque. Et voilà c’est tout de suite plus joli non ? Vous pourrez faire de même avec les autres éléments de décoration que vous ne manquerez pas de découvrir.

De même quand vous vous approchez de certains éléments le contexte change et une bulle apparaît en haut à droite. Elle vous propose une action à réaliser. Sur la table il y a une feuille, allez ramasser un morceau de charbon et vous pourrez alors dessiner de jolies choses pour décorer les murs.

3 – De l’importance de la paresse

Il n’est pas inutile de laisser une ombre ne rien faire. De la poser là, n’importe où. Elle finira par s’endormir et peut-être qu’elle rêvera. Les rêves ont une grande importance dans ces souterrains, qu’ils viennent par le sommeil ou par d’autres moyens. N’hésitez pas à laisser tourner le jeu en fond pendant que vous faites autre chose, et venez y jeter un oeil de temps en temps, vous aurez probablement quelques surprises.

Le tunnel de The Longing
Des lieux de fête dès le réveil

4 – Le destin comme mode de vie

Vous pourrez proposer à une ombre d’aller à un endroit au hasard, suivre son parcours et découvrir où ses pas vous emmène. J’ai pour ma part beaucoup utilisé cette fonction de balade les premiers temps, afin de me familiariser avec les lieux et de découvrir ce qui entourait une ombre. Attention toutefois, toute action de votre part (comme ramasser un objet) mettra fin à la balade d’une ombre et elle attendra bien sagement vos prochains ordres. Bien entendu, si vous relancez la balade, elle partira probablement dans une autre direction.

Au-delà du réel

Approfondir ce guide serait vous gacher le plaisir de la découverte. Ce dernier étant un moteur essentiel du jeu, il serait dommage de vous en priver. Mais avant de vous laisser, j’ai encore quelques conseils pour vous et une ombre.

Vous trouverez probablement un plan quelque part dans les souterrains, Vous ne pourrez surement pas l'emporter avec vous, alors faites votre propre plan et annotez-le. Notez aussi ce qui bouge et ce qui ne bouge pas. Gardez une trace de ce que vous avez fait. Même quand tout est noir, il y a toujours une lumière au bout mais quand tout est clair il est peut-être temps de faire demi-tour. Le temps passe partout, parfois plus vite, parfois pas du tout, mais jamais il ne repart en arrière. Quand tout est fini, il suffit d'attendre pour recommencer. Regardez, écoutez, et surtout n'usez pas vos pioches inutilement ! 

Fort de ces conseils, vous découvrirez ce qui reste à mes yeux un des jeux les plus marquants de ces dernières années. Et comme le disait un grand sage : « c’est plus qu’un jeu, c’est une expérience ».

La porte dans The Longing
Car il en va de la vie comme des portes