logo du site Un site de la communauté Canard PC
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
fermer
logo du site
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

XCOM 2

L'art de la guerre

Genre : ,

Dernière MaJ : 25/09/2021

Xcom 2, suite de Xcom Enemy Unknown, vous plongera cette fois non pas à la tête d’un conseil des nations motivé à lutter contre l’envahisseur, mais à la tête de résistants aficionados opérations de guérilla et des embuscades. Pas besoin d’avoir joué au précédent pour vous lancer dans celui-ci, surtout grâce à ce guide !

En préambule, rappelons quand même que la difficulté de Xcom 2 peut être très punitive. Aussi, jouer en mode facile pour une première partie est tout à fait acceptable, voire recommandé, pour prendre en main le jeu. Le mode homme de fer, qui limite votre partie à une sauvegarde, est un pari risqué à prendre pour une première partie, même si il vous évitera le fléau qu’est la tendance à save-scummer. Si la moindre erreur peut faire capoter une partie, il est important aussi de trouver l’équilibre entre tout refaire à chaque échec, en récupérant une sauvegarde précédente, ou continuer malgré ses erreurs. À vous de trouver votre équilibre !

La lutte des classes

Dans Xcom 2, vos soldats auront l’opportunité d’évoluer vers une des quatre classes disponibles. Chaque montée en grade, vous pourrez ainsi choisir entre plusieurs compétences.

Le ranger

Il est habile de ses mains, nul en visée mais déterminé à taper fort quand même, il privilégie le fusil à pompe et les lames pour affronter ses ennemis. C’est une classe rapide, vouée à s’approcher de ses ennemis et à les contourner pour les abattre efficacement. Son arbre se divise donc en deux, comme chaque classe. Ici, à vous de choisir entre vitesse, prise des ennemis par le flanc et coups critiques, combat à la lame, qui a de véritables utilités face à certains ennemis, mais aussi des faiblesses évidentes qu’a le corps à corps dans un jeu tactique et camouflage amélioré, pour avoir un membre d’équipe apte à prendre à revers plus efficacement.

Le grenadier

C’est votre as de la démolition, le roi des grenades mais aussi de l’artillerie lourde en général, ce sera votre outil multi-usage ! Capable de détruire les couverts, d’infliger de lourds dégâts de zone mais aussi sur un seul ennemi, et pouvant évoluer soit dans la voie des grenades, soit celle des grosses bastos, ce sera votre atout principal pour déloger les ennemis de leurs couverts et réduire leurs armures à néant ! Il pourra évoluer pour transporter plus de grenades et faire en sorte qu’elles fassent des dommages optimaux, ou se focaliser sur son canon à main, qui pourra causer des dégâts très lourds aux ennemis et arracher leurs armures.

Le spécialiste

Il est votre hacker et médecin dédié, capable de soigner à distance après avoir atteint un certain niveau, mais aussi de pirater les tours de détection et d’atteindre les objectifs à distance, il offre un rôle de support non négligeable. Armé d’un fusil, il peut se spécialiser soit dans les soins, soit dans le piratage et les dommages via son gremlin, petit robot fort utile capable de coller des décharges comme de soigner vos autres soldats. Entre l’utilisation du gremlin pour causer des dégâts garantis et doublés contre les unités mécaniques, et sa reconversion en médikit volant et en robot qui soutient les alliés, le spécialiste peut jouer un rôle de support offensif, défensif, ou hybride.

Le tireur d’élite

C’est un expert de la distanciation sociale, mais aussi grand fan de western spaghetti, le tireur d’élite peut aussi bien se servir de son pistolet comme un véritable cow-boy, que du fusil de sniper comme le meilleur des sniper à Stalingrad. Il peut utiliser un tir rapide avec son pistolet comme se focaliser sur la mise en hauteur et l’ascendant sur les ennemis. Son arbre spécialisé dans l’art du pistolet vous invitera à tirer plusieurs fois par tour, mais en infligeant des dégâts moins lourds qu’avec le fusil de sniper, mais il est intéressant de savoir qu’il peut tirer une fois au pistolet avant de tirer au fusil avec les bons talents. L’autre versant de son arbre de talent sera dédié à la prise de position en hauteur, aux dégâts lourds causés par le fusil de sniper, et à une élimination des cibles isolées plus directe.

L'arbre des classes, ou comment transformer votre soldat en dieu de la guerre
L’arbre des classes, ou comment transformer votre soldat en dieu de la guerre

Il existe aussi une autre classe, celle d’opérateur psi, débloquée au fil de la campagne. Celle-ci offre des compétences particulières à une recrue, notoirement efficace pour éliminer les ennemis et causer de gros dégâts de zone. La classe ne monte pas en grade comme les autres : à la place, les soldats psi s’entraînent dans un bâtiment dédiée dans l’Avenger.

La lutte finale, à l’internationale, c’est la sphère stratégique

Xcom 2 n’est pas composé uniquement de missions tactiques où vos soldats se déploient. Une importante part du jeu se déroule depuis l’Avenger, vaisseau spatial et QG à la fois, où vous choisirez vos missions, développerez vos infrastructures et ferez vos recherches. Voici quelques astuces, en vrac, pour vous aider dans cette partie du jeu :

Choisissez bien vos récompenses de mission ! En général, si on apprécie les ressources et les renseignements, rien ne vaut de récupérer un ingénieur supplémentaire pour faire tourner vos infrastructures et nettoyer l’Avenger de la manière la plus optimale. Plus vous en avez, plus vous êtes en position de gagner la partie. Les scientifiques sont eux aussi très utiles et à ne pas négliger, mais obtenir un ingénieur est souvent plus important qu’un scientifique en début de partie.

Rapidement, vous serez confronté au projet Avatar, l’horloge de l’apocalypse du jeu. Il existe plusieurs manières de réduire le progrès de ce projet ennemi, en accomplissant des missions spéciales, ou aussi grâce à certaines missions de guérilla. Il est important de maîtriser l’évolution de cette barre, sous peine de quoi, ce sera le game over.

Ne vous en faites pas, vous allez vite prendre le contrôle de la planète !
Ne vous en faites pas, vous allez vite prendre le contrôle de la planète !

Il est aussi important, pendant vos missions, de faire tourner vos équipes. Avoir une seule équipe est un pari risqué, car le moindre blessé vous amène à prendre une recrue qui, au-delà des premiers mois du jeu, aura bien du mal à faire face aux ennemis qui eux, deviendront plus forts.

Avec le temps, les opérations de guérilla pourront aussi ralentir certains projets secondaires adverses, qui offriront des bonus non négligeables aux ennemis. Pensez à guetter ces projets !

Arriveront aussi chaque mois de nouvelles attaques contre des bases de la résistance. Ces missions vous imposent de sauver le plus de civils, pour limiter les dégâts. Cela vous force à jouer plus risqué, à sprinter plus souvent. Les astuces de combat y seront d’autant plus utiles !

Une infrastructure importante dès le début du jeu est l’institut de guérilla. Il vous permettra de débloquer des améliorations pour vos escouades, y compris les plus cruciales, celles qui augmentent la taille de l’escouade. Pensez à construire le bâtiment au plus tôt, et à débloquer ces améliorations au plus vite.

En parlant d’améliorations, la recherche vous laisse toujours le choix de quoi poursuivre comme projet. Cependant, pour la même raison évoquée plus bas que la meilleure défense est l’attaque, privilégiez toujours la recherche sur les armes à celle sur les armures. Plus vous frapperez fort et vite, et le plus en sécurité vous serez.

La gestion de base, c'est le B.A-Base !
La gestion de base, c’est le B.A-Base !

Le Terrain d’essai sera aussi un de vos meilleurs alliés, vous permettant de créer des armures et armes expérimentales vous offrant, entre autre, grappins et roquettes, de quoi vous aider à vous déplacer de mieux en mieux sur le terrain, et de l’utiliser aussi bien que possible !

Le Marché noir est aussi un lieu intéressant sur le Geoscape, puisqu’il vous permet d’acheter équipements, soldats expérimentés et autres équipements fort efficaces, mais aussi de vendre vos surplus de ressources ! Pensez-y, ça peut être un réel boost à votre économie.

Les bonus de continents peuvent être intéressants également. Ils sont obtenus en établissant des bases sur toutes les régions d’un même continent. Certains sont incroyablement efficaces, d’autres moins. Jetez un œil à votre carte pour les découvrir !

MORTAL COMBAT

C’est l’heure des tips de baston, parce que si vous voulez lutter contre des envahisseurs aliens, mieux vaut savoir où tirer, comment dominer le champ de bataille, et comment éviter de prendre quelques défaites pas forcément nécessaires au bon déroulement de la partie.

Tout commence par un déploiement !
Tout commence par un déploiement !

L’essentiel des combats se déroule de la sorte : vous détectez un ennemi, l’embusquez, et d’autres escouades ennemies arriveront vers votre position pendant que vous devrez progresser jusqu’à votre objectif.

Pensez à bien rester à couvert ! Être à découvert dans Xcom, c’est offrir une cible sûre à son adversaire, qu’il ne manquera pas de viser en priorité, ce qui se soldera par la perte d’un membre de l’escouade à coup sûr ! Surveillez aussi vos déplacements, il est facile de révéler une autre escouade ennemie en voulant changer de position. Anticipez chaque mouvement !

La meilleure défense, on vous le dit souvent, c’est l’attaque. Xcom 2 ne fait pas défaut à la règle. Frapper fort et éliminer les ennemis les plus dangereux en un tour est essentiel à votre réussite, commandeur. Aussi, les compétences qui font le plus de dommages, et les grenades, sont des éléments cruciaux de la stratégie. Détruire les couverts et l’armure via les grenade est très efficace, voire vital, pour pouvoir neutraliser rapidement un adversaire.

Des pas beaux, des flingues, la résistance, c'est avant tout ça !
Des pas beaux, des flingues, la résistance, c’est avant tout ça !

Une autre manière de neutraliser les adversaires, mais plus pour gagner du temps que pour les battre, est la grenade aveuglante. Elle réduit la capacité des ennemis à vous toucher, mais aussi agit contre certaines compétences comme le contrôle mental. Pensez à en embarquer une sur vos missions si vous êtes sûrs de croiser des sectoïdes !

Contourner les ennemis est un pari risqué : vous vous exposez à être pris à votre tour à revers par une escouade ennemie, mais vous prenez à votre tour l’ascendant sur l’escouade ennemie que vous encerclez. Pour vous aider à optimiser vos prises de flanc, voyons comment réagit l’adversaire.

Prendre de la hauteur, c'est toujours bon pour la vue !
Prendre de la hauteur, c’est toujours bon pour la vue !

L’ennemi, une fois embusqué une première fois, va vouloir se diriger soit vers vous, soit sur la trajectoire entre vous et l’objectif. Aussi, il est fort probable que vous affrontiez la majorité des ennemis dans chaque mission. Savoir bien utiliser ses ressources est primordial. Les grenades vous serviront à sortir de couvert un ennemi, ou infliger de lourds dégâts initiaux lors d’embuscades. D’ailleurs, parlons des embuscades.

Vous commencerez la majorité des missions avec une escouade camouflée. Celle-ci peut se faufiler près des ennemis, jusqu’à pouvoir créer une embuscade adéquate pour neutraliser cette première escouade ennemie rencontrée. Pour créer une embuscade digne de ce nom, l’idéal est de mettre en surveillance ( overwatch ) chacun de vos soldats, sauf un, qui tirera, ou utilisera une compétence ou une grenade, pour entamer l’embuscade. Il est possible de ne pas mettre tous vos soldats en mode surveillance, mais cela limitera l’impact de l’embuscade, tout en vous offrant une autre possibilité tactique si elle ne se déroule pas comme prévu.

Sprinter ( à savoir utiliser ses deux actions pour se déplacer ) est déconseillé une fois que vous avez quitté le mode camouflage. En effet, c’est prendre le risque d’activer une escouade ennemie sans pouvoir vous défendre ou battre en retraite. C’est un risque à prendre, parfois, pour atteindre l’objectif, mais c’est important de l’éviter au maximum.

War of the Chosen, autres DLCs et mods et expérience modulable

L’expérience de jeu est relativement modulable dans Xcom 2 et avec War of the Chosen. Vous pouvez augmenter le nombre de tours pour atteindre l’objectif pour vous faciliter la tâche, ou au contraire la rendre plus complexe en ajoutant des points de vies à toutes les unités, limitant ainsi le potentiel d’éliminer les ennemis en un tour.

Commençons par les DLCs, même si il est important de préciser qu’ils ne sont pas recommandés pour une première partie.

Shen’s Legacy vous offre une nouvelle mission scénarisée, vous faisant découvrir une nouvelle classe, créée via le terrain d’essai : le SPARK. Le SPARK est un robot qui nécessitera ses propres améliorations, mais offrira des avantages non négligeables à vos équipes. Ce robot a moult point de vies, mais aussi une capacité d’infliger de lourds dégâts à des ennemis isolés. Une sorte de grenadier mécanique !

Alien Hunters vous offrira également une mission scénarisée : dans celle-ci, vous découvrirez qu’un certain docteur a créé trois hybrides ennemis, des ennemis surpuissants que vous pourrez traquer à votre guise, pour obtenir en échange des objets surpuissants, capables de changer le cours d’une mission à eux seuls. Attention cependant, il faudra les arracher des mains de ces trois légendaires aliens !

War of the Chosen, en revanche, est une véritable extension, qui peut apporter beaucoup à une nouvelle partie, au risque de vous perdre ce faisant.

Le faucheur en action, véritable ombre tangible !
Le faucheur en action, véritable ombre tangible !

Elle comporte de nombreuses mécaniques :

  • Trois classes héroïques : le faucheur, adepte de la furtivité et des embuscades, l’escarmoucheur, maître du terrain et de la mobilité, et le templier, combattant au corps à corps capable de parer les coups et de canaliser son énergie pour causer de grands dommages.
  • Un nouveau système de factions : chaque classe héroïque appartient à une faction, pour laquelle il vous faudra gagner des faveurs via le cercle de la résistance, via des missions automatiques. Vous pourrez attribuer des soldats à ces missions pour obtenir divers bonus, plus ou moins permanents.
  • Trois nouveaux ennemis, les élus : ces ennemis apparaissent lors de certaines missions et ont pour but de capturer vos soldats, ou de les abattre. Ils sont robustes, plein de ressources, et possèdent des capacités tirées au sort à chaque partie, comme l’immunité aux grenades, par exemple. Méfiez-vous d’eux, ils seront vos cibles primaires lors des missions où ils apparaîtront !
Un katana, un personnage vénère, c'est pas Kill-Bill, mais c'est tout aussi violent, et c'est un des élus à affronter !
Un katana, un personnage vénère, c’est pas Kill-Bill, mais c’est tout aussi violent, et c’est un des élus à affronter !
  • Les villes pleines d’Ombres seront un nouveau terrain de jeu. Ces ennemis, hostiles aux aliens comme à vous, sont attirés par le bruit des explosions, et agissent comme des zombies. Revoyez vos stratégies en conséquences !

Il serait évidemment injuste de parler de Xcom 2 sans parler des mods disponibles. Des mods allant de la customisation des soldats, aux nouvelles classes de personnages, ceux qui changent radicalement la difficulté ( Long War 2 ), ceux qui offrent de nouveaux ennemis à affronter ( A Better Advent ), ceux qui vous offrent de nouvelles possibilités tactiques, ou désactivent certaines fonctionnalités du jeu, ou les simplifie ( True Concealment, No Avatar Project, No Lost Missions…)

Si je vous conseille de jouer au jeu sans mods une première fois, ceux-ci auront largement de quoi vous faire replonger dans le jeu !

Et nous voici à la fin de ce guide. Bienvenue dans le futur, bienvenue dans la résistance, commandeur !

Merci à titusbinus pour sa précieuse participation !