logo du site Un site de la communauté Canard PC
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
fermer
logo du site
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Shadowrun Trilogy

C’est une bonne situation, shadowrunner ?

Dernière MaJ : 09/09/2021

Bienvenue dans le guide pour bien débuter dans Shadowrun. Non, pas le jeu de rôle. Oui, le tactical RPG tour par tour sur PC où qu’on peut vendre jusqu’à son slip si tant est qu’il contienne des infos corporatistes ! En revanche, c’est en anglais, autant vous prévenir. Dans ce guide, une présentation des différentes caractéristiques, des astuces pour le combat, des explications sur les mécaniques de jeu, vous l’aurez compris, c’est pour bien débuter, donc c’est sur biendébuter.net !

Faut avoir du caractère, mon cher Istick

Commençons par le commencement, le système de karma. De nombreuses actions dans les jeux Shadowrun vous rapporteront des points de Karma, qui font office de système de développement de personnage. Chaque caractéristique, chaque sous-caractéristique, coûte des points de Karma pour la développer. Tout de suite, un petit sommaire de ces caractéristiques :

  • Le corps / Body : vous voulez taper fort, mais au corps à corps ? Le coller-serrer, c’est votre truc ? Alors le corps est là pour vous. Il détermine combien de coups vous pouvez prendre, mais aussi votre capacité à modifier votre corps via des augmentations ( Shadowrun Hong Kong seulement ).
  • La rapidité / Quickness : vous trouverez ici le maniement des armes, et votre capacité à esquiver les coups. Si vous voulez faire pan pan sur les méchants, c’est par là que ça se passe !
  • La force / Strength : vous voulez taper avec une batte, lancer des couteaux, ce genre de choses ? La force est là pour ça ! C’est aussi dans cette branche que se trouve l’arbre des adeptes, des spécialistes en MMA-gique.
  • Le charisme / Charisma : le charisme, c’est d’abord l’étiquette sociale, qui vous offre lors de dialogues des réponses supplémentaires, des moyens de vous donner l’avantage, mais c’est aussi le maniement des esprits, le contrôle de ceux-ci, le choix d’un totem, la voix du chaman !
Dialogue avec option charisme dans Shadowrun Returns
Le charisme, comme chaque caractéristique, pourra vous offrir des options de dialogues supplémentaires bien souvent avantageuses
  • L’intelligence : l’intellect, ça sert à plein de choses, mais surtout à se brancher dans le net et aller casser des IA, mais aussi soigner ses potes, contrôler des drones pendant le combat, autant vous dire que c’est versatile !
  • La volonté / Willpower : la volonté, c’est l’art de lancer des sorts, d’utiliser la magie à son avantage, de briller de mille feux, d’augmenter son nombre de sorts disponibles, tout l’idéal d’un mage !

Chaque race a des limites différentes dans les attributs, les elfes pouvant atteindre le plus haut niveau de charisme, mais moins forts et basés sur le corps que les trolls par exemple. Prenez-en compte pour choisir votre personnage !

Ville dans Shadowrun Returns
Un cadavre, des néons, des badauds, bienvenue dans le monde de Cyberp… Shadowrun !

Pour une première partie, et découvrir l’univers, je ne peux que vous conseiller de jouer un personnage apte au combat à distance et qui possède du charisme. Cela vous ouvrira de nombreuses possibilités. Le charisme vous permettra de débloquer un sort de soin rapidement, et le combat à distance vous offre, via les fusils d’assauts, des possibilités d’éliminer les ennemis très rapidement, souvent au rythme d’un par tour, ce qui vous assure une puissance de feu non négligeable avant de vous entourer d’autres shadowrunners.

Le cousin du Wombat, le COMBAT

Le combat, c’est l’essence même du métier de shadowrunner. Des jobs dangereux, des payes plus ou moins bonnes, des armes, de la baston, autant vous dire, vous allez souvent en être au cœur. Alors autant que vous passiez un bon séjour au Bar-ston !

Si Shadowrun : Dragonfall et Shadowrun: Hong-Kong vous offrent des membres d’équipe fixes qui remplissent divers rôles et évoluent au fil de l’histoire, Shadowrun Returns vous demande de sélectionner votre équipe parmi un ensemble de mercenaires divers et variés. Une composition idéale demande à la fois une puissance de feu suffisante pour éliminer les ennemis rapidement, mais aussi de quoi se soigner et contrôler les ennemis encore debout. Aussi, dans l’idéal, une équipe contient deux membres ayant une grosse puissance de feu, un soutien qui peut maîtriser les ennemis, et un decker pour accéder aux réseaux ( nous y reviendrons plus tard ), ou un personnage apte à invoquer des élémentaires ou contrôler des drones, ce qui permet de diviser la puissance de feu ennemie entre diverses cibles, et donc de faciliter vos runs. Pensez à investir dans les lancements de sorts de bas niveau pour pouvoir utiliser le sort de soin. L’avoir sur votre personnage peut changer le cours d’une mission, et c’est certainement le sort le plus versatile.

Choix de mercenaires
Vos compagnons évolueront au fil de vos aventures

Mais avant tout, il faut s’équiper, et là, le choix est vaste. Privilégiez l’achat d’armes et de sorts de dégâts, mais aussi ceux de contrôle. Si augmenter votre capacité de viser est utile, privilégiez plutôt de réduire l’adversaire à l’incapacité avec des sorts réduisant leurs point d’actions, ou réduisez au moins leurs dégâts avec des sorts d’armures. Pensez à acheter au moins quelques médikits, et à investir dans une armure plus robuste qui vous permettra de mieux encaisser les coups. En général, mieux vaut économiser pour de bonnes améliorations plutôt que de petites qui ne changeront que peu de choses. Avec un peu de chance, vous n’en aurez pas l’utilité, mais mieux vaut les avoir, ainsi que des kits de trauma ramenant les personnages à terre à la vie. Avoir un équipier à terre, c’est perdre un atout dans l’équipe, qui a bien besoin de toute sa puissance de feu pour lutter.

Il est aussi possible de modifier son corps grâce à des augmentations. Celles-ci réduisent votre essence et donc votre capacité à lancer des sorts, mais offrent des avantages autres: augmentation de statistiques, compétences utilisables augmentant votre vitesse de déplacement, de votre visée, mais aussi augmentation de votre armure naturelle, ou vous permettant encore de renvoyer les grenades adverses ou de recharger sans dépenser de point d’actions. Parlons d’ailleurs de ces points d’actions.

Chaque personnage possède deux actions ( potentiellement trois au fil de vos aventures ) servant à vous déplacer, à tirer, à lancer des sorts, utiliser des objets. Certaines actions coûtent plus de points que d’autres. Utiliser ses actions de manière efficace et limiter celles des adversaires est crucial à la maîtrise des combats.

Placement en combat
Des fusils, des trolls, des grenades et de la magie, c’est pas un forum, c’est Shadowrun !

Première règle du shadowrunning, toujours avoir des petits pansements pour les coupures. Attendez, comment ça des médikits ? Oui bon, si vous voulez. En tout cas, si ça saigne, faut mettre un pansement, ou utiliser un sort de guérison. Une équipe en bonne santé entre chaque combat, c’est avant tout une équipe de bonne humeur, et l’assurance de situations plus faciles à gérer. Bien sûr, être prêt, cela veut aussi dire recharger vos armes avant les prochaines vagues d’ennemis, mais aussi profiter des couverts.

Bien sûr, si les armes servent à éliminer les ennemis rapidement, il ne faut pas oublier les élémentaires et les drones. Ils ont un double avantage, mais un désavantage : ils offrent plus de cibles aux adversaires, et plus de puissance de feu, ce qui vous amènera à des combats plus courts, mais en revanche, ils réduisent d’un point d’action les capacités de celui qui les dirige.

Les sorts ne sont évidemment pas à oublier. Augmenter la précision, réduire celle des adversaires, augmenter le nombre de points d’actions disponibles pour un personnage, ou réduire ceux des adversaires, limiter leurs déplacements, chaque sort offre de nouvelles possibilités tactiques, comme réduire l’armure de vos adversaires, les empêcher de vous approcher, l’éventail des possibilités est grand.

En revanche, si avoir une équipe versatile est important, n’oubliez pas que les ennemis sont tout aussi aptes à utiliser sorts et grenades. Aussi, pensez à vous espacer, à prioriser les invocateurs et contrôleurs de drones aux drones et élémentaires, à bien utiliser les couverts à votre avantage.

Il est peut-être aussi important de parler maintenant du decking. Certains personnages, équipés d’un datajack et des compétences nécessaires, peuvent infiltrer les réseaux pour gagner des avantages lors des combats, débloquer des portes ou des ascenseurs, ou encore obtenir des informations importantes. Le combat dans les réseaux se passe dans une échelle temporelle différente du combat réel. Votre decker pourra invoquer des compagnons virtuels pour vous aider à combattre les IA que vous croiserez lors de vos escapades. Sorts, invocations, couverts, vous retrouverez moult éléments des combats classiques. Dans Shadowrun Hong-Kong, notez qu’il y a aussi de l’infiltration dans ces séquences de jeu. Avoir un decker dans votre équipe, c’est vous offrir de nouvelles possibilités, mais aussi des risques à gérer : un decker connecté au réseau ne se bat plus dans le monde réel. Raison de plus d’utiliser tout l’arsenal à votre disposition pour handicaper vos ennemis ! Cependant, si votre decker peut se déconnecter à tout moment, le faire sans point de sortie dans le réseau l’étourdira pendant 2 tours.

Le guide du shadowroutard

La trilogie shadowrun vous récompense dans votre exploration, de par les quêtes secondaires, les informations à récupérer et à revendre, ou tout simplement par des petites références à d’autres œuvres. C’est aussi une manière efficace d’obtenir plus de points de karma, vous aidant à développer votre personnage. Si c’est bien un rpg tactique, c’est aussi un jeu d’exploration, où plusieurs possibilités vous sont offertes pour de nombreuses situations, alors n’hésitez pas à explorer, à fouiller, vous êtes maintenant parés pour le métier de shadowrunner !

Artwork dans Shadowrun Returns
De nouveaux horizons s’offrent à vous, le monde est vaste

Mais avant de partir, difficile de ne pas faire l’éloge de certaines campagnes créées par des joueurs. La trilogie Antumbra Saga ( http://cpc.cx/vPn ) / Caldecott Caper ( http://cpc.cx/vPo ) / Calfree in chains ( http://cpc.cx/vPp ), une campagne en trois chapitres, tous liés par des personnages marquants, une histoire qui se développe petit à petit mais amenant à des questions plus grandes, Random Access Memories ( http://cpc.cx/vPr ) qui continue l’histoire de Dragonfall, Mercurial (http://cpc.cx/vPs ),qui vous met dans les bottes d’un shadowrunner au service de la star mondiale, Maria Mercurial, mais aussi Desert Wars et ses suites ( http://cpc.cx/vPt ), ou Dead Man Switch – Vox Populi ( http://cpc.cx/vPq ), remake de Shadowrun Returns dans Shadowrun Hong Kong ( remake que vous pouvez faire directement à la place de Shadowrun Returns), l’offre de scénarios est grande, et nombreux sont ceux qui valent le coup d’oeil.

Vous êtes maintenant parés pour découvrir Shadowrun, son univers impitoyable, et ses nombreuses histoires, parfois à petite échelle, parfois à une échelle continentale, de quoi dans tous les cas vous offrir de bons souvenirs ! Bienvenue dans les ombres !