Nos tuyaux pour XCOM: Enemy Within

Les tuyaux de l'intérieur

Télécharger PDF
Ces tuyaux ont été écrits par la communauté Canard PC de XCOM, dont principalement raaaahman.

XCOMEWpres2

L’unique extension de XCOM: Enemy Within vous plonge dans une guerre sans merci, encore plus complexe que celle de XCOM: Enemy Unknown (dont les tuyaux sont ici). L’ajout d’une ressource, le MELD, ainsi que de plusieurs possibilités tactiques – notamment des super-soldats assez étranges – va compliquer la vie des débutants, qui n’étaient déjà pas bien aidés dans la version de base. Heureusement, la communauté de Canard PC s’est mise d’accord sur un rab de tuyaux pour que tout se passe bien.

1. Prenez votre temps. Vous pensez que l’ajout du MELD ("mêlée" en français, oui c’est naze), récupérable en temps limité, change ce conseil de base ? Il n’en est rien. Car Enemy Within change aussi le rythme de progression de vos soldats, qui auront besoin de beaucoup plus d’expérience pour gagner des promotions. Alors ne les envoyez pas au casse-pipe pour la petite quantité de MELD d’un container, et veillez à ne pas perdre vos unités dans lesquelles vous avez déjà investi beaucoup de MELD !

"Commandant, on pourrait dire que le MELD passe après la gosse bête ?"

"Commandant, on pourrait dire que le MELD passe après la gosse bête ?"

2. Économisez le MELD. Vous n’aurez pas assez de MELD pour pouvoir développer les MECs et les augmentations génétiques en parallèle de façon correcte. En général, les MECs se montrent très utiles pour encaisser les tirs en début de campagne, alors que vos autres troupes sont assez vulnérables. Pensez à développer les technologies d’armure (carapace et titan), car elles vous permettront aussi d’améliorer vos MECs existants. Les modifications génétiques complémentent efficacement les soldats déjà expérimentés, surtout que ceux-ci pourront éventuellement survivre plus longtemps et vous éviter ainsi de gâcher la précieuse ressource. Les modifications sont débloquées aux fils des autopsies, alors si aucune ne vous attire pour le moment, économisez le MELD – vous en trouverez des plus intéressantes par la suite !

3. Connaissez vos MECs. Ce sont des unités à moitié humaines, à moitiés robotiques. En tant qu’humains, elles seront sujettes à la panique et aux attaques psi, et pourront être soignées avec un medikit (ce que vous devrez faire souvent étant donné leur propension à attirer les tirs sans pouvoir se mettre à couvert). En tant que robots, elles seront incapables d’utiliser des pouvoirs psioniques, seront immunisées au poison et seront réparables avec un arc électrique amélioré (à la fonderie). Les MECs progressent moins vite que les unités classiques, mais leur impressionnante armure leur permet d’éviter les blessures qui envoient les autres soldats à l’infirmerie pour quelques jours. Du coup, vous pourrez les utiliser quasiment à chaque mission ! Si vous avez des MECs, vous voudrez également une fonderie, qui proposera beaucoup d’améliorations pour ces grosses bêtes.

4. Redécouvrez la fonderie. Parmi les nouveautés d’Enemy Within, il y a de nouvelles technologies disponibles à la fonderie qui rehaussent nettement son intérêt en début de campagne. Outre les améliorations de MECs, la fonderie vous proposera également d’élargir l’inventaire de vos soldats pour porter deux équipements (ce qui était la particularité des sapeur au niveau capitaine – dans EW, ils ont à la place une utilisation supplémentaire pour chaque équipement). La recherche menant à la fonderie (guerre expérimentale) vous permettra également de fabriquer les ô combien utiles grenades flashbang. Ces petites beautés de l’arsenal classique du SWAT sont redoutables contre les aliens et leur infligent une pénalité de -50 en visée, ainsi qu’un réduction de moitié de leur mouvement ! Les captures d’extra-terrestres n’auront jamais été aussi faciles (si toutefois ce $%*# d’arc électrique daigne fonctionner).

5. Ridiculisez l’EXALT. Ces costards cravates dégénérés ne sont guère qu’une nuisance passagère dans votre guerre contre l’envahisseur. Si toutefois ils vous posent problème, piratez (avec l’agent infiltré) leurs relais de communication, et vous les verrez passer un tour à recharger. Avec cette astuce et leur faible évolution durant la campagne, les missions EXALT deviendront rapidement un terrain d’entraînement pour vos soldats les moins gradés. Toutefois, ne négligez pas leur influence sur votre développement, les vols de crédits deviendront plus importants au fil de la campagne et leur capacité à faire capoter une de vos recherches pourra s’avérer frustrant sur les plus longues, sans compter qu’il peuvent faire paniquer un pays quelques jours avant le conseil (même si celui-ci est sous couverture satellite !). Pensez donc à effectuer des scans régulièrement.

Bonus – Réévaluez vos snipers. Si le sniper avec sa "vision commune" faisait le consensus dans Enemy Unknown, les modifications des capacités de sniper caporal (à savoir pas de critiques sur un tir en vision commune, sauf avec la compétence "Tir dans la tête", et réduction de la pénalité pour se déplacer et tirer avec la compétence adéquate) ainsi que les améliorations génétiques vous permettent d’envisager la possibilité d’un sniper mobile. Malheureusement, la progression ralentie des soldats vous fera vous coltiner votre nullissime sniper seconde classe plus longtemps (trois ou quatre missions avant de devenir efficace). La solution est simple: coupez-lui les bras, coupez-lui les jambes, présentez-le au docteur Shen et ça fera un bon gros MEC tout chaud ! L’astuce réside dans le fait que, privé de sniper, les missions vous récompensant avec un soldat auront plus de chances de vous proposer un sniper déjà gradé (attention, si vous avez une autre classe manquante dans vos baraquements, vous réduisez cette probabilité). Si vous n’avez pas d’atelier cybernétique pour faire des MECs, vous pouvez également virer ce boulet du projet XCOM.

Commentaires
Télécharger PDF