Nos tuyaux pour Fallout 1

Là où tout a commencé

Télécharger PDF
Ces tuyaux ont été écrits par la rédaction de Canard PC. Nous faisons aussi des guides complets.

F1presCobra

Fallout est le premier volet de la sainte trinité du jeu de rôle, avant la sortie de Planescape Torment et celle d’Arcanum. Ne pas y avoir joué, c’est comme ouvrir un Canard PC sans avoir peur de tomber sur les pages hardware : impensable. Certes, il est plus court et moins étoffé que son petit frère Fallout 2, mais il est aussi plus sombre. Plus mature. Plus cohérent. C’est aussi l’un des premiers grands jeux où vos choix influent réellement sur les événements que vous traverserez. Entre sa feuille de perso bien fournie, ses combats très tactiques et sa forêt d’arbres de dialogue, il va vous falloir un petit coup de main – surtout si c’est votre premier essai sur l’un des "vieux" Fallout.

1. Patchez ! Impossible de jouer à Fallout 1 tel qu’il est sorti il y a quinze ans, en 640*480 et truffé de bugs. Si vous avez une version anglaise, vous avez simplement besoin d’installer Fallout FIXIT, le patch de référence de la communauté. Pour une version française, c’est le FIXT 0.81, de grande qualité.

2. En créant votre perso, préférez les nombres pairs. Le système SPECIAL, qui répartit les attributs de votre personnage (Force, Perception, Endurance, Charisme, Intelligence, Agilité et Chance) fonctionne mieux avec des nombres pairs. Plus précisément, il est inutile d’avoir un nombre impair en Agilité et en Endurance puisque par exemple 5 en Agilité donne exactement les mêmes bonus que 4. Même consensus autour de la Chance, qui se place à 1, à 6 ou à 10 – la question est assez complexe, mais disons que les chiffres entre deux sont moins déterminants.

3. Choisissez bien vos traits. Le jeu vous permet de choisir jusqu’à deux aptitudes (ou "traits") en créant votre personnage. Elles vous permettent de vous spécialiser ou de peaufiner un peu votre perso, mais elles comportent des inconvénients qui signifient qu’on ne doit pas les prendre à la légère. Déconseillons tout de suite Talent (Gifted), bien trop puissante, qui ne peut que vous ruiner votre partie tant elle est déséquilibrée. Prenez plutôt Bon Vivant (Good Natured), qui vous donnera de nombreux avantages au prix de quelques points dans votre catégorie d’arme préférée. Finesse et Gringalet (Small Frame) sont également conseillés si votre perso est taillé pour. Sang Chaud (Fast Shot) est aussi excellent, mais ne conviendra qu’à quelques styles de jeu un peu particulier ; il vaut mieux s’abstenir de le prendre quand on débute. Si vous ne voulez pas en prendre, jetez quand même un œil au très rigolo La Poisse (Jinxed), à double tranchant, ou à Bloody Mess, quasiment sans inconvénient et qui transforme toute mort en violente et sanglante agonie.

4. Niveau 3 : Awareness ! Tous les trois ou quatre niveaux, vous gagnez une perk, une aptitude spéciale et extrêmement utile à choisir dans une liste. Au niveau 3, prendre Awareness est sans aucun doute votre meilleur choix. Cette aptitude vous permettra de voir les points de vie de vos adversaires en cliquant sur eux, ainsi que le nom de leur arme. Très pratique pour savoir qui cibler en priorité dans un combat, ou jauger la dangerosité d’un ennemi.

5. Explorez tout, ramassez tout. Grâce au système de troc du jeu, tout se revend. Les caisses et les bibliothèques un peu partout contiennent donc de la monnaie d’échange, tout comme les cadavres de vos ennemis. Massacrer un gang revient souvent à se transformer par la suite en revendeur d’armures, une source de thune impressionnante que Fallout 2 dégagera en vous empêchant de récupérer l’armure des mecs que vous venez de dézinguer à la sulfateuse. Si vous fouinez bien partout et que vous gardez tout (pour échanger le plus vite possible contre de l’argent, qui ne pèse rien et n’encombre pas votre inventaire), vous devriez bien vite être riche. D’autant que les occasions d’acheter des choses intéressantes sont assez rares, puisque la plupart du temps vous trouverez vos armes sur les corps encore chauds de vos adversaires. Si en plus vous êtes un voleur, alors vous deviendrez bien vite le roi du pétrole apocalyptique.

6. Sauvegardez fréquemment. Un mauvais clic dans un dialogue, et c’est toute une ville qui peut se retourner contre vous. Un manque de bol hallucinant en combat peut aussi vous faire perdre un petit duel que vous pensiez gagné d’avance. Alors, un seul mot d’ordre : abuser de la sauvegarde rapide et du chargement rapide (appuyez sur F1 pour voir les raccourcis), et faites des sauvegardes manuelles de temps en temps dans un autre emplacement. On n’est jamais trop prudents.

7. Concentrez-vous sur la puce d’eau. Trouver une puce d’eau n’est que le premier objectif du jeu, vous en aurez un deuxième par la suite. Comme vous êtes limité dans le temps et un peu pressé, pensez à vous concentrer sur cette quête ; une fois qu’elle sera résolue vous aurez tout votre temps pour explorer la Californie avant de terminer le jeu.

 

C'est à Dépôtville (Junktown) que se trouvent les deux meilleurs compagnons du jeu.

C’est à Dépôtville (Junktown) que se trouvent les deux meilleurs compagnons du jeu.

8. Prenez des compagnons. Il y a principalement trois PNJ que vous pouvez convaincre de vous rejoindre. Ils vous suivront et vous aideront à tuer vos ennemis. Le premier est bien sûr Ian, l’emblématique Ian, aussi utile au début du jeu qu’il est inutile à la fin, responsable de morts de centaines de joueurs en leur envoyant des rafales de balles perdues sans le faire exprès. Il y a ensuite Canigou (Dogmeat), le chien errant de Dépôtville (Junktown), un allié formidable qui a pour seul défaut d’aller au corps à corps avec les vilains et donc de prendre un peu trop de coups. L’allié préféré des joueurs reste Tycho, l’équivalent de Cassidy dans Fallout 2. C’est un baroudeur chauve de Depotville qui est très efficace et précis avec un fusil, et vous sera d’une grande utilité.

9. Visez les yeux. Le système de visée du jeu est très bien fichu : de base, vous visez le torse des ennemis, mais si vous décidez de viser une partie de leur corps en particulier alors cela vous coûtera plus de points d’action et une pénalité à la chance de toucher (ce qu’on appelle le ToHit). Viser chaque membre a ses avantages : les jambes feront tomber les ennemis, les bras leur feront lâcher leurs armes, l’entrejambe passera leur armure (comme quoi, il faut toujours fermer sa braguette)… Et les yeux les aveugleront et occasionneront de gros dégâts critiques, alors essayez de les toucher.

10. La soluce à Sysyl. Au Mutant Sanglant, la soluce Fallout 1 de Sylvanor, s’est imposée comme une référence dans le milieu francophone pour tout ce qui touche à la saga Fallout. N’hésitez pas à regarder si vous êtes bloqué à un moment, c’est une véritable mine d’or remplie de détails et très exhaustive. Du coup, ne vous spoilez pas le jeu non plus, et promettez-nous de ne pas la regarder avant de faire un truc mais toujours pour vous débloquer, d’accord ?

Commentaires
Télécharger PDF